Finitions colorés pour les panneaux aluminium

Le but de cet article est de vous aider à décider le type de revêtement à utiliser pour votre nouvelle application: aluminium anodisé, aluminium laqué avec peinture liquide ou peinture en poudre. Qu’il s’agit de plafonds suspendus en aluminium, d’un projet de façade décorative, l’apparence, l’emplacement du projet ou ses spécifications techniques dictent l’option la plus appropriée pour le travail.

Index

1. Introduction: qu’est-ce qu’est le processus d'anodisation ?

L’anodisation est un processus électrochimique simple développé il y a plus de 100 ans par lequel une couche protectrice d’oxyde d’aluminium se forme à la surface de l’aluminium. La durée de vie de la finition est proportionnelle à l’épaisseur du revêtement anodique. L’oxyde d’aluminium est une substance dure et résistante aux intempéries qui protège le métal de base. Le revêtement peut être coloré par des colorants ou peut présenter des tons bronze à travers les phénomènes de diffraction. Le revêtement fait partie intégrante du métal et ne peut pas être décollé. La structure du revêtement se compose de nombreux petits pores hexagonaux remplis d’oxyde d’aluminium inerte.

1.1. Avantages de l'aluminium anodisé

    • En général, l’aluminium anodisé est moins cher que l’aluminium laqué, quoi qu’on utilise de la peinture en poudre ou de la peinture liquide.
    • La couche d’anodisation est plus dure que le PVDF ou le FEVE. Le panneau aluminium anodisé est conseillé pour des zones à fort trafic où le revêtement est exposé à une forte pollution environnementale ou à des produits de nettoyage abrasifs.
    • La couche d’anodisation ne peut pas être décollée: le revêtement fait partie du métal.
    • L’aluminium anodisé donne un aspect métallique plus riche et profond qui n’est pas possible d’obtenir avec des revêtements organiques. Un revêtement anodisé est translucide: le métal de base est visible.
    • Le panneau aluminium anodisé n’est pas affecté par la lumière du soleil ou les rayons UV, tandis que les revêtements organiques ont une durée de conservation plus courte, en raison de l’exposition à la lumière ultraviolette.
    • Si nous avons besoin d’une durée de vie plus longue pour notre panneau aluminium anodisé, lors de la fabrication, il suffit de laisser l’aluminium plus longtemps dans le bain d’anodisation, afin de générer une couche anodique plus épaisse.

1.2. Précautions à prendre en compte avec l'aluminium anodisé

Le talon d’Achille de l’aluminium anodisé est sa résistance chimique. En certains cas, la couche anodique peut être compromise par des polluants acides en milieu urbain. Les surfaces anodisées, de même que d’autres composants du bâtiment, doivent être protégés des attaques acides. N’oubliez pas que la durée de vie utile d’un revêtement anodisé sera déterminée par son épaisseur et l’environnement du bâtiment.

Après de nombreuses années, les surfaces anodisées peuvent accumuler la saleté et des taches, qui peuvent être facilement éliminées avec un détergent doux combiné d’une technique de nettoyage abrasive. En fait, une petite quantité du revêtement anodique peut être enlevée, laissant une finition renouvelée qui peut durer encore 20 ans. C’est pourquoi les anodiseurs disent que leur produit est “renouvelable”.

1.3. Le processus d'anodisation et l'environnement

L’anodisation est un processus durable, à faible impact environnemental. Bien que plus de recherche est nécessaire pour déterminer l’impact environnemental total des différentes finitions, le respect des réglementations environnementales est plus facile à respecter pour les processus d’anodisation que lors des processus de laquage.

Les produits chimiques utilisés au cours de l’anodisation peuvent être déversés dans le réseau public et traités dans les stations d’épuration sans problèmes. Le sulfate d’aluminium provenant des effluents des usines d’anodisation améliore en fait l’efficacité de sédimentation des solides de certaines stations d’épuration des eaux usées. L’anodisation n’émet pas de solvants producteurs d’ozone (COV) et des métaux lourds ne sont pas utilisés pendant le processus.

2. Aluminium laqué: peintures liquides et en poudre

La peinture liquide est composée de pigment, de résine et de solvant. La peinture en poudre est simplement un pigment encapsulé dans une résine en poudre et, par conséquent, considérée comme une “peinture sans solvant”. Les revêtements en poudre et les revêtements liquides fabriqués avec la même résine et le même pigment auront pratiquement les mêmes performances. Pour une résine donnée, la décision d’utiliser un revêtement en poudre ou liquide est avant tout une question de technique d’application.

Les performances d’un revêtement organique dépendent du prétraitement, de la résine et de la pigmentation. Quand il s’agit de laquer une tôle aluminium, le prétraitement est un enjeu de la plus haute importance. C’est la raison pour laquelle les revêtements organiques en aluminium doivent être appliqués en usine. Les résines sont souvent le maillon faible du revêtement organique.

Certaines résines, comme le PVDF, ont une excellente résistance aux intempéries, tandis que les revêtements epoxy sont destinés uniquement pour l’usage intérieur. Il existe de nombreuses résines disponibles pour une utilisation architecturale, telles que les acryliques, les uréthanes, les polyuréthanes, les polyesters, les polyesters de silicium, le polyester TGIC, le PVDF, etc. Uniquement quelques-uns de ces systèmes de revêtement dureront plus de cinq ans dans les applications architecturales extérieures.

Les revêtements PVDF sont généralement formulés à 70% de PVDF et 30% d’autres résines, principalement acryliques. Bien que des revêtements à 50% de PVDF soient disponibles, la pallette de couleurs est plus faible. La résistance chimique et la résistance aux UV sont les points forts des revêtements PVDF. Le PVDF a fini par dominer le marché des panneaux aluminium décoratifs et des plafonds suspendus métalliques en raison de sa résistance aux intempéries et de la grande variété de couleurs disponibles.

2.1. Avantages de l'aluminium laqué PVDF

    • Le PVDF est chimiquement inerte et durera plus longtemps que l’anodisation dans des environnements corrosifs. De plus, pratiquement n’importe quel produit de nettoyage peut être utilisé pour les fenêtres et les façades de bâtiments. Par contre, il ne faut pas utiliser des nettoyants extrêmement corrosifs,sino, au fil du temps, même le PVDF montrera des signes de dommages.
    • Les revêtements PVDF offrent une sélection presque illimitée de couleurs et sont faciles à fabriquer en petits lots.
    • La bobine aluminium laqué peut être pliée, ce qui n’est pas possible avec l’aluminium anodisé (la couche anodisé se détache sur la zone pliée, déprotègant le materiel de base)
    • La consistance de la couleur entre différents lots est généralement meilleure pour l’aluminium PVDF que pour l’aluminium anodisé, bien qu’il soit recommandé de laquer tout le matériau en un seul lot, afin d’éviter les différences de couleur.



  • Le PVDF est chimiquement inerte et durera plus longtemps que l'anodisation dans des environnements corrosifs. De plus, pratiquement n'importe quel produit de nettoyage peut être utilisé pour les fenêtres et les façades de bâtiments. Par contre, il ne faut pas utiliser des nettoyants extrêmement corrosifs,sino, au fil du temps, même le PVDF montrera des signes de dommages.
  • Les revêtements PVDF offrent une sélection presque illimitée de couleurs et sont faciles à fabriquer en petits lots.
  • La bobine aluminium laqué peut être pliée, ce qui n'est pas possible avec l'aluminium anodisé (la couche anodisé se détache sur la zone pliée, déprotègant le materiel de base)
  • La consistance de la couleur entre différents lots est généralement meilleure pour l’aluminium PVDF que pour l’aluminium anodisé, bien qu'il soit recommandé de laquer tout le matériau en un seul lot, afin d’éviter les différences de couleur.

2.2. Peinture liquide Vs peinture en poudre

Le véritable avantage de la peinture en poudre est la réduction de la pollution de l’air par rapport aux revêtements liquides. Lorsque les poudres sont durcies dans un four, elles n’émettent pas de COV (Composés Volatils Organiques).

Un inconvénient de la peinture en poudre est la grande taille des lots qui est généralement requise. Les fabricants de poudre sont conscients de ce problème et certains d’entre eux gardent en stock des tôles aluminium laquées en les couleurs standard, pour les distribuer en petits lots. Un autre inconvénient de la peinture en poudre à garder à l’esprit est que cette peinture est sujette à l’écorce d’orange, ce qui provoque une finition texturée.

La peinture liquide continuera à conserver sa place sur le marché en raison de la facilité avec laquelle les petits lots peuvent être mélangés. La possibilité de «mélanger et assortir» offre aux clients une flexibilité et une facilité d’utilisation inégalées.

Certaines résines sont fabriquées plus facilement pour des revêtements liquides, et d’autres sont fabriquées plus facilement pour des revêtements en poudre. Une résine est généralement fabriquée en poudre ou à base de solvant, mais pas les deux. Des exemples de ceci sont l’epoxy, qui est principalement en revêtement en poudre, tandis que le PVDF a été fabriqué sous forme de revêtement liquide.

De nombreux avantages perçus des revêtements en poudre par rapport aux revêtements liquides, tels que la dureté et la brillance, sont en fait des caractéristiques de la résine.

3. Recommandations pour façades commerciales et panneaux aluminium laqués

Les revêtements PVDF ont dominé le marché des panneaux aluminium pour façades et plafonds suspendus en raison de l’uniformité de couleur supérieure et une plus grande sélection de couleurs. L’avantage des revêtements en poudre (haute résistance à l’abrasion) n’est pas un élément clé pour ces 2 applications. Avec le PVDF, un entrepreneur peut choisir la couleur qu’il souhaite et sera probablement disponible, car la plupart des fabricants ont la possibilité de mélanger leurs propres revêtements.

Des précautions doivent être prises en compte lors de l’application de peintures de retouche, car la finition appliquée sur le chantier ne sera jamais identique à celle de l’usine. La peinture de retouche ne doit jamais être pulvérisée, mais appliquée légèrement avec un pinceau.

Lorsqu’un extérieur de bâtiment vivant et translucide est souhaité, l’anodisation est une bonne finition, même si la gamme de couleurs aluminium anodisé est beaucoup plus petite que la gamme de couleurs aluminium laqué.

Si un panneau aluminium est en dehors de la plage de couleurs approuvée, le fabricant ne doit pas l’envoyer. L’installateur doit être conscient de la variabilité attendue des panneaux anodisés et doit éviter l’installation de panneaux qui ne sont pas dans la plage.

Les tôles anodisées bon marché sont souvent vendues avec une épaisseur de revêtement de 0,10 microns. Bien que cette épaisseur de revêtement soit adaptée pour de nombreuses applications, les concepteurs doivent savoir que l’intégrité de cette finition ne durera pas plus de quelques années dans les applications d’architecture extérieure. La durée de vie utile prévue est beaucoup plus courte dans les environnements côtiers. L’épaisseur du revêtement fait une différence encore plus importante dans la durabilité des finitions de couleur. Les couleurs se décoloreront plus rapidement avec des revêtements plus minces, car ceux-ci contiennent moins de colorant.

Comme mentionné précédemment, l’anodisation peut être renouvelée par nettoyage. L’anodisation peut souvent être restaurée lorsqu’elle semble avoir échoué, mais lorsque les revêtements peints échouent, l’unique option est de repeindre l’ensemble du bâtiment. La peinture d’un bâtiment coûte généralement beaucoup plus cher que le coût de la finition d’origine appliquée en usine. En plus le contrôle de qualité sur le chantier est inférieur à celui de l’usine. Les revêtements anodisés et peints nécessitent un entretien régulier, ce que la plupart des propriétaires de bâtiments ne prennent pas en compte.

Les parties d’un magasin qui reçoivent la plus grande abrasion (en raison du trafic) doivent être anodisées. Une résistance à l’abrasion supérieure de l’anodisation signifie une durée de vie plus longue. L’anodisation aura probablement toujours sa place dans la décoration commerciale et les vitrines, en dehors de ses caractéristiques techniques, pour l’environnement qu’elle contribue à créer.

4. Conclusions

La finition en aluminium choisie dépend de l’application et n’est pas simplement une question de préférence personnelle. L’anodisation est la mieux adaptée aux façades commerciales et quand on cherche à obtenir un aspect métallique riche. Les revêtements anodisés ou en polyester sont les meilleurs pour les magasins et centres commerciaux. Les revêtements PVDF conviennent mieux aux toitures métalliques et pour des panneaux aluminium pour façades. Les revêtements anodisés, PVDF et polyester peuvent être utilisés pour des façades aluminium laquées, des plafonds suspendus aluminium et de vitrines avec des résultats satisfaisants.

Il existe de nombreuses options disponibles pour la finition de l’aluminium, puisqu’il s’agit d’un matériau de construction très populaire. Dans cet article, nous nous sommes limités à exposer les avantages et les inconvénients de chaque alternative pour les différentes applications. Avant de prendre une décision nous vous recommandons de contacter avec votre fournisseur habituel.